"France : "une " efficacité insuffisante " justifie un déremboursement de l'homéopathie

Share

Ayant suspendu le 27 juin son cours de bourse suite à l'annonce par la Haute autorité de santé (HAS) de supprimer le remboursement des médicaments homéopathiques, Boiron, l'un des leaders mondiaux de l'homéopathie a fait part de ses inquiétudes.

"Aujourd'hui mon urgence est de gérer la canicule et son impact, je pense que la décision peut attendre encore quelques jours (.) Les décisions sur le déremboursement des médicaments peuvent se prendre quelques jours ou quelques semaines après l'avis de la Haute autorité de santé", a-t-elle ajouté.

" VOIR AUSSI - Homéopathie: faut-il la dérembourser?"

Le débat sur le déremboursement a été relancé de façon spectaculaire en mars 2018, avec la publication d'une tribune véhémente contre l'homéopathie et d'autres " médecines alternatives " signée par 124 médecins.

"Le premier message que je veux adresser, c'est un message de respect aux personnes qui utilisent l'homéopathie". ", avait déclaré son président, le cardiologue Jérémy Descoux, avant la publication de l'avis définitif de la HAS".

Laboratoires, homéopathes et utilisateurs ont notamment mis en place une pétition qui revendique plus de 1 million de signatures, et ont appelé à des manifestations à Paris et à Lyon vendredi matin, où ils ont reçu le soutien d'élus de poids, dont le maire de Lyon, Gérard Collomb.

Dans un communiqué, le groupe lyonnais indique que 60% de son activité serait impactée directement par une modification du taux de remboursement des médicaments homéopathiques. Premièrement, l'efficacité de l'homéopathie n'est prouvée par aucune étude.

1 200 médicaments homéopathiques passés au crible Inscrits au remboursement SECU il y a plusieurs décennies, les médicaments homéopathiques n'avaient encore pas été évalués scientifiquement, contrairement aux autres remèdes. Les médicaments homéopathiques bénéficiaient jusqu'à présent d'une prise en charge de l'Assurance-maladie.

Via ces documents, "la commission a identifié des données scientifiques pour 24 affections et symptômes traités avec des médicaments homéopathiques tels que troubles de l'anxiété, verrues plantaires, soins de support en oncologie, infections respiratoires aigües chez l'enfant...", explique la HAS.

Share