Contenus haineux : Facebook fournira les adresses IP à la France

Share

Facebook a accepté de fournir à la justice française l'adresse IP des auteurs de propos haineux sur internet, a déclaré mardi le secrétaire d'État au Numérique, Cédric O, dans une interview à Reuters.

La semaine dernière, le directeur des affaires publiques de Facebook avait rencontré Cédric O. Le secrétaire d'État au numérique souligne que la décision de Facebook est le résultat de discussions en cours avec l'administration française. Selon lui, cette nouvelle est particulièrement réjouissante et devrait permettre une vraie avancée dans la lutte contre ces propos qui pullulent sur le net.

À noter qu'il s'agira d'une exception française, puisque le réseau social américain continuera à refuser les demandes des autres pays pour des commentaires de "trolls". Ce qui est une énorme nouvelle. Autrefois, Facebook ne livrait ces informations que dans des cas de terrorisme ou de pédopornographie. "C'est vraiment très important, ils ne le font que pour la France".

Cette décision marque une prise de conscience vis-à-vis de l'impunité offerte par ces plateformes.

Share