Allemagne : un village achète toutes ses bières pour contrer un festival néonazi

Share

Le Festival "Schild und Schwert" ("Bouclier et Épée") se tenait, le week-end dernier, à Ostritz, dans l'est de l'Allemagne.

L'idée ingénieuse, trouvée par ceux-ci, est d'avoir laissé quelques bières, dans un snack de la Commune, dont le propriétaire était d'origine turque. Évoquant le " caractère manifestement combatif et agressif de l'événement", le juge a estimé que " la consommation d'alcool augmenterait sans aucun doute le risque d'affrontements violents ".

Cette action a été partagée sur les réseaux sociaux par la police, qui a notamment plaisanté sur des échanges avec leurs collègues polonais, qui leur auraient fait parvenir 3 caisses de vodka contre des fûts de bière. "Cela permet d'économiser de l'espace dans nos locaux " peut-on lire. Toute la presse allemande, le Spiegel Online en tête, a salué l'action pacifiste et fine des habitants d'Ostritz.

D'autres actions ont également eu lieu, la société civile a affiché sur des panneaux publicitaires un sublime emoji arguant que le festival ne sentait pas bon. L'initiative du village avait ainsi pour but d'empêcher les festivaliers de s'approvisionner à l'extérieur.

Share