Actualités Asset Management: Mario Draghi envoie les taux français en terrain négatif

Share

En Europe, le compartiment bancaire, pénalisé par la perspective de taux d'intérêt durablement bas, enregistre la plus forte baisse sectorielle avec un repli de 0,36%.

Mardi, le bouillant président américain, engagé depuis des mois dans un bras de fer avec l'Europe en matière commerciale, avait estimé que Mario Draghi donnait " un avantage injuste pour concurrencer les États-Unis " en suggérant qu'il allait baisser à nouveau les taux d'intérêt pour stimuler l'inflation, des propos ayant immédiatement fait chuter l'euro par rapport au dollar.

Les principales Bourses européennes évoluent en nette hausse mardi.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,92%, le FTSEurofirst 300 de 0,75% et le Stoxx 600 de 0,72%.

"En l'absence d'amélioration, telle qu'un retour durable de l'inflation vers l'objectif de la BCE serait menacé, de nouvelles mesures de relance seront nécessaires", a-t-il déclaré au sommet de l'Union européenne, selon un responsable européen.

"Nous nous attendions à une journée relativement calme avant la Fed demain et puis Mario Draghi a fait une déclaration tonitruante à Sintra puisqu'il a clairement expliqué que la Banque centrale européenne n'hésiterait pas à agir si la conjoncture l'exigeait, que ce soit à travers une baisse des taux ou une reprise même du programme de quantitative easing (rachats massifs par une Banque centrale de titres de dettes aux acteurs financiers, NDLR)", qui avait été interrompu à la fin de l'année dernière", a expliqué auprès de l'AFP Eric Bourguignon, directeur général délégué de Swiss Life Asset Management France.

Infineon perd 4,96% après avoir annoncé lundi soir une augmentation de capital destinée à lever 1,5 milliard d'euros pour financer en partie l'acquisition de l'américain Cypress Semiconductor. Aux Etats-Unis, la Fed, qui entame ce mardi la réunion de deux jours de son comité de politique monétaire (FOMC), devrait sans surprise laisser ses taux inchangés mais les investisseurs sont surtout dans l'attente d'indications sur une possible baisse des taux à venir avec en toile de fond le risque d'une escalade des tensions entre Américains et Chinois sur le commerce.

Le dollar était légèrement en baisse face au yen japonais, avec un USD/JPY en baisse de 0,1% à 108,49.

Les rendements de la dette souveraine de la zone euro ont tous baissé nettement après le discours de Mario Draghi.

Début juin déjà, lors de sa traditionnelle réunion de politique monétaire, l'institut de Francfort avait discuté d'une baisse des taux, maintenus à leur plancher historique depuis mars 2016.

Le rendement du Bund allemand à dix ans cède près de cinq points de base à -0,293%, après avoir touché la barre de -0,30%, un plus bas record.

Du côté des valeurs, Continental (+2,6%), Covestro (+1,9%) et Infineon (+1,9%) occupent le podium du DAX, pendant qu'on retrouve Ashtead Group (+2,1%), Melrose (+1,9%) et RB of Scotland (+1,3%) sur celui du FTSE 100.

Une baisse des taux, pour relancer l'économie, a pour effet de rendre l'euro moins rémunérateur et donc moins attractif pour les cambistes.

Share