Le "revolver de Van Gogh" vendu aux enchères

Share

Si l'authentification ne sera probablement jamais formellement assurée, la provenance de l'objet est jugée sérieuse. Le prix de l'arme était estimé entre 40 000 et 60 000 euros, avec un prix de départ de 20 000 euros.

Il est considéré comme l'une des armes les plus célèbres de l'histoire de l'art, mais aussi comme l'une des plus mystérieuses.

Le revolver mis en vente n'a cependant pas encore été authentifié avec certitude, tout comme les circonstances exactes de la mort de Vincent Van Gogh n'ont toujours pas été déterminées.

"Ce revolver est une relique, un témoignage de l'état tourmenté de Van Gogh au cours des dernières années de sa vie qu'il passe dans le sud de la France, poursuit Grégoire Veyrès". Van Gogh, qui louait une chambre chez l'aubergiste Arthur Ravoux, était alors au sommet de son art, peignant plus d'une toile par jour.

Depuis 1987, l'Institut Van Gogh, présidé par Dominique-Charles Janssens, se consacre à la préservation de ce lieu mythique qu'est l'Auberge Ravoux.

Le dimanche 27 juillet 1890, le peintre se serait rendu dans un champ et se serait tiré une balle dans la poitrine avec cette arme. Malgré les soins du docteur Paul Gachet, ami des peintres impressionnistes, Vincent van Gogh meurt après deux jours d'agonie. C'est la fille de ces propriétaires qui la vend aux enchères. Il se serait réveillé à la tombée de la nuit, blessé, et aurait pris le chemin de l'auberge dans laquelle il résidait. L'arme, qui a été vendue le 19 juin est celle qui a été retrouvée vers 1960 par le cultivateur du champ où Van Gogh a voulu mettre fin à ses jours.

Van Gogh suscite les fantasmes par ses crises de folie, son originalité qui a franchi les frontières de son pays, et les films et livres sur lui: "Nous recevons chaque année de nombreuses sollicitations fantaisistes de collaboration et d'expertise".

La vente aux enchères intervient au moment où une exposition immersive, organisée par l'Atelier des lumières jusqu'en décembre à Paris, permet aux visiteurs de plonger dans les paysages qu'il a peints à travers des projections sur les murs, les plafonds et le sol.

Share