Jérome Cahuzac autorisé à reprendre la médecine

Share

C'était sans compter les réticences et les plaintes de ses confrères, qui avaient poussé l'ordre des médecins à suspendre son autorisation d'exercer. Le Conseil régional corse de l'Ordre des médecins l'avait dans un premier temps autorisé à exercer sur l'Île de Beauté.

Cependant, à la suite de longues délibérations en comité restreint le jeudi 13 juin, le conseil l'a finalement jugé apte, d'après les informations du site spécialisé dans les affaires de santé Egora. Condamné en mai 2018 à 4 ans de prison - dont 2 ans ferme - pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, Jérôme Cahuzac qui échappe à la prison grâce au port du bracelet électronique, vient d'être autorisé par l'Ordre à exercer la médecine générale en Corse-du-Sud, où il s'est installé. L'ancien chirurgien avait ensuite obtenu un aménagement de peine sous forme de bracelet électronique. Mais l'instance nationale avait formulé le 28 novembre un recours "à titre conservatoire" suspendant cette décision. Il pourrait donc, s'il le souhaite, occuper le poste de clinicien hospitalier à temps partiel qui lui a été proposé à l'hôpital de Bonifaccio.

Share