Le père du petit Kylan, tué dans l'attentat de Nice, est décédé

Share

Selon des précisions de la rédaction du Parisien, la police mène une enquête pour éclaircir les circonstances de la mort du père de famille qui avait ému la France en juillet 2016. "Les dégâts peuvent survenir longtemps après, avec des retours de bâton très violents", a de son côté déclaré au journal Anne Murris, qui a perdu sa fille dans l'attentat.

Tahar Mejri a perdu sa femme Olfa et son fils Kylan lors des attentats de Nice le 14 juillet 2016.

Près de trois ans après la tragédie qui a pris sa femme et son fils, Tahar Mejri n'a pas survécu à la douleur qui l'habitait toujours. "Ma femme est morte devant moi, au sol", avait-il alors expliqué. A ce moment-là, il n'avait plus aucune nouvelle de son fils, Kylan. Durant trente-six heures, ce papa a sillonné les rues, appelé les commissariats, les hôpitaux, il a aussi lancé des appels sur Facebook. En vain. Samedi matin, le décès du petit garçon avait été confirmé à son père.

C'est un post du groupe Facebook Mémorial des Anges qui a annoncé la mort de Tahar Mejri. Toutes nos pensées, notre affection et notre soutien à sa compagne Rachel qui malgré tout son amour n'a pas réussi à le sortir de son indicible souffrance " explique ce groupe en hommage aux 86 morts de l'attentat de Nice. J'ai tout fait pour apaiser ses souffrances. "Je n'ai pas réussi...", a confié à Nice Matin sa nouvelle compagne, Rachel. Au début, il se laissait aller. Puis on s'est aimé. Ces derniers temps, je l'ai senti fatigué. "Qu'il faut que je vienne", a ainsi évoqué Tahar Mejri auprès de Rachel la semaine dernière. Olfa m'a téléphoné. Elle dit que Kylan pleure son papa, qu'elle ne peut plus le tenir.

Tahar Mejri a surtout marqué les esprits en s'adressant aux médias devant l'hôpital à Nice où il a laissé exploser son chagrin.

L'avocate de Tahar Mejri, Cathy Guittard, a quant à elle glissé: "On a essayé de lui insuffler une envie, avec des projets de vie". Mais il était en permanence avec Kylian, enfermé dans sa souffrance.

Share