Comment il a sauvé Marion Jollès d’une tentative de cambriolage — Romain Grosjean

Share

Lundi soir, des cambrioleurs sont entrés par effraction dans le domicile de la famille Grosjean-Jollès à Nyon, en Suisse.

Mardi, vers minuit et demi, le couple a été réveillé par des "coups violents" tapés à la porte-fenêtre de leur domicile, où ils vivent avec leurs trois enfants - deux garçons de 6 et 4 ans, une petite fille de 17 mois.

"Souvent, on dit des sportifs qui accomplissent de grandes performances qu'ils sont des héros". Ils embellissent le monde, c'est déjà beaucoup.

Romain Grosjean est sorti de la chambre pour voir ce qu'il se passait en bas. Merci mon amour de t'être précipité face aux cambrioleurs cette nuit, pour protéger ta famille.

"Je n'ai jamais aimé exposer notre vie privée dans la presse ou sur les réseaux sociaux, mais les héros méritent d'être connus et reconnus, et je vis avec l'un d'eux". Après une angoissante nuit blanche, la journaliste et présentatrice a donné davantage de détails au Parisien. Quelle ne fut pas sa surprise de tomber nez à nez avec deux hommes, décrits comme "costauds, avec des capuches sur la tête". Son réflexe a été de leur hurler dessus. Romain a voulu protéger nos enfants qui dormaient juste à côté. "C'est flippant. On a eu de la chance", a-t-elle confié. "Les deux mecs ont tenté d'ouvrir une première porte-fenêtre à coups de pied de biche, à coups de pied et à coup d'épaule, avant de s'en prendre à une autre entrée", explique-t-elle en commentant les images de l'intrusion, filmée par les caméras de surveillance de la maison. "Vu leur façon d'opérer, ce sont vraiment des amateurs".

La jeune mère de famille de 37 ans révèle aussi que la veille du cambriolage, elle avait signalé à la police la présence de "deux personnes louches" qui étaient venues sonner chez elle à 22h30, alors que Romain Grosjean était au Canada pour une course. C'est vraiment une sale expérience. A la rentrée, on voulait prendre un chat pour les enfants. "On va plutôt prendre un berger allemand!".

Share