000 enregistrements disparus lors d'un incendie chez Universal

Share

Selon le quotidien américain, de nombreux enregistrements musicaux originaux auraient été réduits en cendre en 2008, dans l'incendie des studios hollywoodiens d'Universal.

C'est au terme d'une longue enquête que le New York Times révèle cette perte irréparable.

Le New York Times Magazine qualifie ce sinistre comme étant le plus grand désastre dans l'histoire de l'industrie musicale.

"Un important incendie s'est déclaré, dimanche 1er juin, dans les studios Universal à Los Angeles, ravageant un plateau d'enregistrement, des décors de films célèbres et une attraction consacrée à King Kong, avant d'être en grande partie maîtrisé au bout de douze heures", écrivait L'Obs en 2008 avant de citer le président d'Universal Studios, Ron Meyer: "Rien d'irremplaçable n'a été perdu".

Selon un rapport confidentiel datant 2009, plus de 500 000 Masters de sons ont disparu. De nombreux enregistrements musicaux originaux auraient également été réduits en cendre.

Parmi les documents sonores perdus à jamais, on retrouve des enregistrements de Billie Holiday, Louis Armstrong, Bing Crosby, John Coltrane, Aretha Franklin et plusieurs autres. Au moins aussi grande que les stratégies mises en place par Universal, selon Jody Rosen, pour masquer l'ampleur des dégâts.

Sur Twitter, certains artistes comme Krist Novoselic (ancien bassiste du groupe Nirvana) ou les membres de R.E.M. affichent désormais leur inquiétude.

Les bandes maîtresses sont les enregistrements originaux utilisés pour la fabrication des CD, vinyles, fichiers numériques et autres formats. Pour des centaines de milliers de titres, elle n'existerait plus.

Share