Le Parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire — Sochaux-Grenoble

Share

Le journal L'Équipe a annoncé, dimanche 9 juin, que la section F2 du parquet de Paris, qui s'occupe des affaires financières, économiques et commerciales, avait ouvert, jeudi 6 juin, une enquête préliminaire concernant les rencontres Rodez - Lyon-Duchère (5-1) et Sochaux - Grenoble (3-1), qui se sont déroulées le 17 mai, respectivement dans le cadre de la dernière journée des championnats de National et de Ligue 2.

Si la FFF a ouvert une enquête administrative fin mai, la justice a décidé de s'en mêler puisqu'une enquête prélimnaire pour "escroquerie en bande organisée", "corruption active et passive", "blanchiment aggravé" et "association de malfaiteurs délictuelle" a été ouverte par le parquet de Paris. Les deux clubs ont réagi.

Interrogé sur ce nouveau rebondissement, le reporter à l'origine de ces révélations n'en reste pas moins satisfait.

Le quotidien l'Equipe rapporte que, selon l'Autorité de la régulation des jeux en ligne (Arjel), ces deux matchs " n'ont pas suscité de prises de paris anormales à l'étranger ". C'est le Service central des courses et jeux (SCCJ) de la police judiciaire qui va gérer le dossier.

Vive réaction de Lyon-Duchère AS! "Je ne me sens pas concerné et ça ne m'intéresse pas", a-t-il confié. De toute façon, on ne peut pas parier en France sur le National. À la lecture des éléments dont il dispose, il estime que le club sang et or n'est autre qu'une "victime" dans cette affaire.

Ce lundi matin, le club de Lyon-Duchère a aussi réagi via un communiqué plutôt incisif. Dans le cas contraire, nous nous réservons le droit d'entamer toute poursuite nécessaire afin de défendre notre intégrité et l'image de notre club. Il convient d'attendre les " preuves " que Romain Molina prétend avoir transmises.

Share