Le demi-frère de Kim Jong Un aurait donné des informations à la CIA

Share

Citant une "personne bien informée sur le sujet", le Wall Street Journal, affirme dans un article publié le 10 juin que le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Jong-nam, assassiné en Malaisie en 2017, était, en réalité, un informateur de la CIA. Selon le Wall Street Journal, Kim Jong-nam était un informateur de la CIA et se trouvait en contact avec les services de sécurité d'autres pays, en particulier de la Chine.

La source du quotidien lui a indiqué que Kim Jong Nam s'était rendu en février 2017 en Malaisie pour rencontrer son contact à la CIA, mais que cela pourrait ne pas avoir été l'unique but de ce voyage.

De son côté, la Corée du Sud a imputé cet assassinat au Nord, ce que Pyongyang a démenti. Selon la même source, l'ancien résidant de l'enclave chinoise de Macau aurait également eu un lien avec les services de sécurité chinois.

D'après d'anciens officiels à Washington cités par le Wall Street Journal, le demi-frère du leader suprême n'était toutefois "probablement pas en mesure de donner des détails sur la vie secrète du pays " étant donné qu'il vivait en exil depuis longtemps. Les liens présumés entre Kim Jong-nam et le renseignement américain sont également évoqués dans un livre sur Kim Jong-un, The Great Successor, écrit par une reporter du Washington Post, Anna Fifield, et qui doit paraître ce mardi. Autant d'informations à prendre au conditionnel car elles n'ont pu être vérifiées de manière indépendante.

Après avoir réchappé à une première tentative de meurtre en 2012, Kim Jong-nam, 45 ans, avait été assassiné le 13 février 2017 à l'aéroport international de Kuala Lumpur, en Malaisie où deux femmes l'avaient aspergé d'un agent neurotoxique, hautement mortel.

Kim Jong-nam (à gauche) et le dictateur nord-coréen Kim Jong-un. L'Indonésienne Siti Aisyah a été libérée en mars et la Vietnamienne Doan Thi Huong en mai.

Et c'est son demi-frère Jong-un qui a hérité du pouvoir à la mort de leur père en décembre 2011.

Share