Basketball : à 37 ans, la légende française Tony Parker annonce sa retraite

Share

"Merci Tony pour tous ces moments de bonheur partagés!", ont réagi, en français, les Spurs sur Twitter. Jouer pour son héros, c'était une façon pour Parker de boucler la boucle. Tout comme les deux clubs dans lesquels le meneur français a évolué durant sa carrière aux Etats-Unis. Trois autres allaient suivre (2005, 2007, 2014), ainsi qu'un titre de MVP (meilleur joueur) de la finale en 2007 et six sélections pour le "All Star Game".

Seule ombre au tableau: un titre perdu face au Heat en 2013, à l'issue d'une finale haletante disputée en 7 matches.

Tony Parker a disputé 1 254 matchs en NBA et terminé avec une moyenne en carrière de 15,5 points, 5,6 passes décisives et 2,7 rebonds.

En attendant que les Spurs l'honorent, sans doute dès la saison prochaine, en accrochant son maillot au plafond de l'AT&T Center, Parker voit son avenir au Texas. Pour TP, c'était donc l'occasion d'apporter son expérience, son leadership, son professionnalisme pour permettre à sa nouvelle équipe de franchir un cap et retrouver la postseason pour la première fois depuis 2016.

Depuis 2018, moins utilisé chez les Spurs, il avait rejoint l'équipe des Hornets de Charlotte.

"Il faut comprendre comment +Pop+ (Popovich) est. La NBA est une ligue de jeunes, il voyait mon rôle autrement", avait-il alors expliqué à l'AFP. Il a remporté quatre titres avec cette franchise. "Je pense que c'est le bon timing, le bon moment, ça fait 20 ans que je joue au niveau professionnel, et c'est vrai que le fait de ne pas continuer avec les Spurs, je me suis dit que c'était le moment d'arrêter" a déclaré le natif de Bruges avant d'ajouter: "J'aurais pu continuer, j'ai fait une bonne saison cette année mais par rapport aussi à ma famille et à toutes les choses que j'entreprends, je trouvais que c'était le bon moment. Mais, en fin de compte, c'était comme si je ne pouvais plus être Tony Parker et, si je ne peux plus me battre pour aller chercher un titre, je ne veux plus jouer au basketball".

Dans l'Hexagone, il reste l'un des sportifs les plus connus, notamment grâce à son mariage - désormais révolu - avec l'actrice américaine Eva Longoria, qui a fait la une des magazines people.

Share