Bézy : "On est contents" - Fil Info - Top 14 - Rugby

Share

À l'occasion de la première demi-finale du Top 14, Toulouse a démontré une nouvelle fois qu'il était le grand favori pour le titre de champion de France, en s'imposant ce samedi face à La Rochelle (20-6). Et qui a culminé en 2017, avec une première absence en phase finale depuis.

Après le Leinster, son bourreau en demi-finale de Coupe d'Europe il y a un mois et demi, se dresse donc sur la route de sa reconquête La Rochelle et Garbajosa, ancien de la maison toulousaine. Quand eux ont dû batailler jusqu'à la dernière journée pour s'offrir le droit de disputer un barrage, sur le terrain du Racing 92, dont ils sont sortis vainqueurs au forceps vendredi dernier (19-13). Il n'y avait que 7-6 à la mi-temps et il y a cette série de mêlées où l'on n'arrive pas à marquer de points. Ils ont pourtant commencé sur les chapeaux de roue, avec un essai dès la 13e minute de Sofiane Guitoune, bien servi par Thomas Ramos. Les deux équipes étaient quand même fatiguées à la fin du match. Titularisé à l'ouverture pour faire place nette à Kolbe à l'arrière, l'international a manqué deux pénalités (17 et 30) qui auraient permis à Toulouse de se détacher plus nettement. Le Stade Rochelais a également souffert face à l'excellente défense toulousaine, incarnée par Rynhardt Elstatd. Lesquels pourront aussi regretter de n'avoir pas su concrétiser une grosse période de domination dans les 22 mètres toulousains en fin de première période. Ils devront repasser pour connaître, enfin, leur première finale du championnat.

Dans l'immédiat, celui des Toulousains s'écrira une nouvelle fois au Stade de France. A la suite de plusieurs temps de jeu au près, les gros avaient fait la place à Bézy qui pouvait se faufiler pour inscrire le deuxième essai (12-6, 60e). Transformations: Stade Toulousain: Ramos (14').

La Rochelle: Murimurivalu (Andreu 55e, puis Botia, 64e) - Retière, Sinzelle, Doumayrou (Aguillon, 38e), Rattez - (o) West, (m) Kerr-Barlow (Gourdon, 75e) - Gourdon (Alldritt, 68e), Alldritt (Vito, 55e), W. Liebenberg - Tanguy (Levave, 55e), Sazy (cap) - Atonio (Puafisi, 61e), Orioli (Bourgarit, 61e), Priso (Pelo, 61e).

Share