Elodie Fontan quitte la série de TF1 — Clem

Share

Elle l'a annoncé hier sur instagram, elle ne sera plus de la partie. Après la diffusion du quatrième épisode de la saison 9, Elodie Fontan a confirmé, dans un message posté sur Instagram, sa décision de quitter la série de TF1 dans laquelle elle incarne Alyzée depuis déjà neuf ans.

En effet, Élodie Fontan, qui joue Alyzée, a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle quittait la série. "Je pense qu'il est temps pour moi de voyager à travers de nouveaux personnages, pour aussi vous préserver et ne pas vous lasser", s'est justifiée la comédienne de 31 ans.

Les fans de la série "Clem" sont en émoi. Pourquoi autant d'acteurs ont-il quitté la série?

Très émue, l'actrice a eu un petit mot pour chacun de ses camarades de tournage: " Je remercie toute la belle famille de Clem, tous mes supers copains avec qui c'était si chouette de tourner, a-t-elle ajouté. Merci ma belle Lucie Lucas (t'es exceptionnelle), mon Kevin Elarbi (tu m'as tellement manqué cette année), Agustin Galiana (avec qui j'ai joué mes plus belles scènes), Carole Richet, Jean Dell, Vinnie et tous les autres.

C'est donc le début d'un nouveau chapitre pour Clem, qui laisse les fans attristés mais heureux de voir Élodie Fontan s'envoler vers d'autres projets.

Clem: le moins secret, le plus stressé, le plus têtu... Ça a été un vrai plaisir Elodie! "On voulait démarrer ce reboot avec un élément déclencheur extrêmement fort. Et au lieu de reprendre la série six ans après sans justification, les auteurs, Caroline Franc et Bertrand Marzec, ont proposé cette idée qui consistait en un rebattage de cartes total où l'héroïne sort d'un coma de six ans", explique la productrice Rose Brandford Griffith à Allociné avant d'ajouter: "À partir du moment où on mettait Clem au centre de l'intrigue et qu'on ne se focalisait plus sur sa mère, on s'est dit que c'était plutôt logique que Caro ne soit plus là et qu'elle soit morte dans l'accident". "Je sais que ces épisodes ont surpris beaucoup de monde, mais ne vous inquiétez pas, c'est pour de faux hein!" peut-on nottamment lire.

Share