Cannes 2019 : Maryam Touzani fait sensation avec son long-métrage "Adam"

Share

"Un baiser échangé par les deux actrices marocaines Nisrin Erradi et Lubna Azabal, à l'affiche du film " Adam " de Maryam Touzani, présenté au Festival de Cannes dans la catégorie " Un certain regard ", aura suffi pour créer la polémique sur les réseaux sociaux.

Une polémique que Lubna Azabal, aura essayé de calmer en publiant sur Instagram une vidéo où elle s'excuse mentionnant que le baiser est venu de sa propre initiative et que " Nisrin Erradi n'était à aucun moment au courant ".

Salué par la critique, " Adam " revient sur le sort des mères célibataires au Maroc. L'autre est une jeune veuve et mère d'une fillette de 8 ans qui tente d'oublier son deuil en préparant des pâtisseries.

Après avoir montré l'étendu de son talent dans "Razzia", aux côtés de son époux Nabil Ayouch, Touzani se lance dans cette nouvelle aventure. Si la première rencontre vrille et les mots sont d'abord friables, les atomes se rejoignent bientôt pour, peut-être, éteindre les plaies vivaces.

Loubna Azabal n'assume visiblement pas son bisou avec Nisrine Erradi. Il y a là une humilité dans la proposition et une sincérité dans le propos qui apportent de la véracité au projet. Non seulement Maryam Touzani maîtrise son sujet mais, en plus, elle s'impose comme une cinéaste à suivre, dotée d'un regard sensible sur les femmes, le monde et, par extension, -puisque c'est ça dont il est question avant tout-, sur la vie.

Share