Un "grimpeur" provoque la fermeture de la tour Eiffel — Paris

Share

"Un grimpeur a été détecté".

La police a mis en place un vaste périmètre de sécurité afin de procéder à toutes les vérifications. Selon des sources policières le monument parisien aurait été évacué le temps que les forces de l'ordre ne maîtrisent l'individu. Selon la source policière, la brigade de recherche et intervention de la police est sur place et a pris contact avec le grimpeur, dont les motivations restent inconnues. La société d'exploitation avait par ailleurs signalé dans l'après-midi que la "Dame de Fer" n'était plus accessible aux visiteurs.

Nombreux étaient les déçus lundi après-midi. Idem pour Justin et Karen Smith ayant célébré dimanche leur mariage devant la tour Eiffel. "Je m'en fiche de ce qu'il peut arriver, je veux juste que ça rouvre. On reste parce qu'on est curieux".

En octobre 2017, la tour Eiffel avait dû être "complètement évacuée" en raison de "la présence d'un jeune homme sur un pilier de la Tour qui menaçait de se suicider".

Il y a plus de vingt ans, en 1996, le Biterrois Alain Robert avait été le premier à tenter cette ascension, on l'imagine formellement interdite et terriblement dangereuse.

Share