La nouvelle définition du kilogramme entre en vigueur

Share

Par ailleurs, les définitions de l'ampère, du kelvin et de la mole ont également été modifiées, en novembre 2018, lors de la Conférence générale des poids et mesures (CGPM), qui avait réuni des représentants de 60 pays à Versailles. Pour le savoir, depuis 1879, c'était simple: il suffisait de se rendre au bureau international des poids et mesures (BIPM) à Sèvres, près de Paris, et de jeter un oeil au "grand K", un cylindre de platine et d'iridium.

Le grand "K " était l'unité de mesure du kilogramme jusqu'à aujourd'hui.

C'est face à ce léger changement de masse que la communauté scientifique mondiale s'est accordée pour décider d'un nouveau mode de calcul du kilogramme, qui entre donc officiellement en vigueur ce lundi 20 mai. Avec les années, le "grand K" ne pèse plus précisément un kilo, comparé aux six autres prototypes témoins réalisés à la même époque.

Le kilogramme-étalon a diminué de 50 microgrammes en 129 ans.

Pour remédier à cet intolérable degré d'imprécision, les membres du BIPM ont donc pris une décision radicale: adieu les référentiels matériels, le kilo sera désormais irrémédiablement défini par des constantes mathématiques, par nature invariables.

Anecdotique pour le commun des mortels quand il s'agit de faire son marché, cette variation peut devenir problématique dans les domaines des sciences et de l'industrie, qui sont entrées dans l'ère de l'infiniment petit avec notamment le développement des technologies quantiques.

Depuis le 20 mai, un kilogramme est donc défini à partir de la constante de Planck, notée "h", qui permet d'exprimer un quanta, soit le seuil minimum d'énergie attribuée à une particule, en la reliant à sa fréquence (en mécanique quantique, on parlera plus volontiers de pulsation).

Selon Terry Quinn, Directeur émérite du Bureau international des poids et mesures, "l'idée est que, si toutes les unités sont basées sur les constantes de la physique, elles sont par définition stables et inchangées à l'avenir et universellement accessibles à tous". Pour le Kelvin, sa définition sera remplacée par la constante de Boltzmann (1877), l'Ampère par la charge élémentaire (e) et la Mole par la constante d'Avogadro (NA).

Share