Nantes: Rongier explique pourquoi il a retiré le brassard contre l'homophobie

Share

Comme sur certains terrains de Ligue 1 et de Ligue 2, ce week-end, les capitaines de Toulouse et de l'OM, Max-Alain Gradel et Dimitri Payet, ont arboré un brassard arc-en-ciel.

Mais, interrogé par L'Equipe, Valentin Rongier, qui a retiré son brassard en plein match, cette décision n'avait rien d'un message d'opposition, il s'agissait juste d'un souci technique.

Pourtant, il a été remarqué que les capitaines de plusieurs clubs n'ont pas porté ce brassard, ce qui a crée une polémique. J'ai dû l'enlever, mais c'est une bonne idée. L'entraîneur de Monaco Leonardo Jardim a tenu à défendre son capitaine Radamel Falcao après la victoire des siens contre Amiens.

Edinson Cavani a lui passé une mi-temps avec ledit brassard avant d'en changer à la mi-temps de PSG-Dijon. L'important, c'est que quelqu'un du club porte le brassard et applique ce qui est demandé par la Ligue. L'Uruguayen pourra du coup invoquer le même motif que Rongier si des comptes lui sont demandés. Ce sera plus compliqué pour Fayçal Fajr, le capitaine caennais, qui s'est lui aussi présenté sur la pelouse du Groupama Stadium de Lyon avec un brassard rouge traditionnel. Tout cela manque pour le moment d'explications claires et nettes, mais la vague de sympathie et de soutien souhaitée par la communauté LGBT n'aura pas été aussi franche qu'espérée.

Share