Les danseurs de Madonna provoquent une polémique — Eurovision

Share

Quand Jean-Luc Reichmann lui a demandé ses pronostics sur le concours de chant, Léo a montré qu'il était plus que calé sur la question. C'est elle qui a glissé son nom au comité de sélection néerlandais pour l'Eurovision.

"Elle a 60 ans, qu'est-ce que vous attendez?"

Eurovision 2019: on connaît l'ordre de passage de Bilal Hassani lors de la finale...

Bilal Hassani se remet doucement de l'Eurovision. Sa voix ne lui a pas fait défaut. "C'était génial. Mais si je reviens, ce sera peut-être différemment..."

La mise en scène est originale, avec des bras robotisés qui dessinent au laser un cœur battant sur le torse de Chingiz.

Elle a aussi reçu de nombreux messages positifs des internautes. Et ce sont les Pays-Bas, avec Duncan Laurence, qui ont remporté le concours. Il faisait partie des favoris des bookmakers depuis plusieurs semaines. "Après 44 ans, nous avons finalement gagné de nouveau!" Les Pays-Bas ont devancé l'Italie et la Russie.

Cette 64e édition de l'Eurovision, qui se tient cette année à Tel-Aviv, en Israël, promet aussi de livrer un show exceptionnel entre les performances des candidats. Comme d'ordinaire, le volet idéologique de l'événement n'a pas manqué d'agiter les réseaux sociaux. Avant d'interpréter une chanson de son nouvel album Future, en duo avec Quavo du groupe Migos.

Sur scène, Bilal Hassani a tout donné et les fans ont pu le remarquer. "Je suis un être humain comme un autre, et eux me prennent pour un objet, leur punching-ball ". Après une longue pause de près d'une heure avec, en point d'orgue la prestation de Madonna à 23h57, les points ont été distribués.

Comme à son habitude, la reine de la pop a joué la provocation. Avec son cache-oeil façon pirate et ses nattes, elle a affirmé à l'attention des candidats qu'ils étaient "tous des gagnants" et que "la musique rassemble les gens".

Selon les médias israéliens, deux des danseurs de Madonna, annoncée comme la grande invitée vedette de la soirée, arboraient dans le dos des drapeaux israélien et palestinien, dans ce qui ressemblait à un message de fraternité.

Après Justin Timberlake en 2016, c'est la seconde fois que l'Eurovision s'offrait un artiste de renommée internationale.

Share