Angela Merkel reconnaît avoir une "relation conflictuelle" avec Macron — Allemagne

Share

" Bien sûr, nous avons une relation conflictuelle", déclare la chancelière allemande, ajoutant qu'" il y a des différences de mentalité " entre elle et le président français et des " différences dans (leur) compréhension des rôles ".

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont enfin mis des mots sur leurs "divergences", par déclarations interposées.

"Nous avons les mêmes idées générales, mais n'oubliez pas que nos deux pays ont des identités nationales différentes", dit-elle, évoquant le statut de membre permanent de la France au sein du Conseil de sécurité des Nations unies et de puissance nucléaire. " C'est comme ça que nous avons avancé sur beaucoup de choses et que nous continuerons à le faire avec le même esprit de construction et d'avenir qui nous anime la chancelière Merkel et moi-même ". Emmanuel Macron a réagi mercredi soir en expliquant qu'il assumait une "confrontation féconde" avec Angela Merkel.

" Nous avons décidé de développer un avion de combat et un char ensemble". La chancelière souligne ainsi que lors du discours de la Sorbonne d'Emmanuel Macron, consacré en septembre 2017 à la relance de l'Europe, elle venait tout juste de passer le cap des élections au Bundestag et négociait une nouvelle coalition.

Elle estime ainsi que Paris et Berlin, sur les "questions cruciales", sont "sur des longueurs d'onde tout à fait similaires" et relève des "progrès considérables" en matière de politique européenne de Défense. La chancelière conservatrice allemande Angela Merkel, qui quittera le pouvoir au plus tard en 2021, a admis le 15 mai avoir des "confrontations" avec Emmanuel Macron, le quatrième chef de l'Etat français avec lequel elle doit travailler depuis son arrivée à la chancellerie en 2005.

En Allemagne, certaines personnes, y compris dans le camp conservateur, reprochent à la chancelière de ne pas avoir saisi au bond quelques-unes des propositions du président français, notamment sur la réforme de la zone euro.

" Dans une relation, en particulier celle de la France et de l'Allemagne, quelles sont les options?" On fait des conférences de presse inutiles et on laisse l'Europe s'endormir. Du côté de l'Elysée, on tempère, le président parlant de "confrontation féconde".

Elle a aussi permis que l'Allemagne rejoigne le " plan ambitieux sur le climat " proposé par neuf pays, dont la France et les Pays-Bas au sommet européen informel de Sibiu (Roumanie) la semaine dernière.

"Confrontations", "différences de mentalité", "désaccords momentanés".

M. Macron et Mme Merkel ont eu plusieurs divergences ces derniers mois, du gel de ventes d'armes à l'Arabie Saoudite décidé par l'Allemagne après la mort du journaliste Jamal Khashoggi, au devenir de l'Union européenne, en passant par le Brexit et les reports accordés au Royaume-Uni.

Share