Bayer condamné à verser 2 milliards de dollars — Procès Roundup

Share

La société Monsanto, détenue par l'allemand Bayer, a été condamnée ce lundi 13 mai aux États-Unis à verser plus de 2 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) à un couple atteint d'un cancer et qui affirme que le désherbant au glyphosate est à l'origine de leur maladie. Son propriétaire, l'Allemand Bayer, soutient qu'aucune étude n'a prouvé à ce stade la dangerosité du glyphosate, la substance active du Roundbup.

"Nous aurions aimé que Monsanto nous prévienne, qu'il y ait quelque chose sur l'étiquette [qui dise] que cela pouvait causer le cancer, nous ne l'aurions pas utilisé", a ainsi déclaré d'une faible voix Alberta Pilliod, lors d'une conférence de presse à San Francisco, à l'issue du procès.

Lundi, un jury d'Oakland, près de San Francisco (ouest), a accordé deux milliards de dollars aux époux Pilliod, tous deux atteints d'un lymphome non-hodgkinien, au titre de dommages "punitifs" destinés à sanctionner Monsanto. Il affirme toujours que le Roundup et son principe actif controversé, le glyphosate, sont sans danger. Une nouvelle fois, le jury a estimé que Monsanto aurait dû prévenir des dangers possibles de son produit vedette. À ces deux milliards - soit un milliard par personne - s'ajoutent 55 millions de dollars attribués au couple à titre compensatoire (pertes économiques, préjudice moral.). Dans un communiqué, le groupe s'est dit "déçu" de ce verdict et a annoncé son intention de faire appel.

Ce procès s'était ouvert à la fin du mois de mars, juste après la condamnation (pour les mêmes raisons) du fabricant de RoundUp à verser 80 millions de dollars à un septuagénaire atteint d'un lymphome non-hodgkinien qu'il attribuait également au désherbant. Il a en outre rappelé que l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) avait réaffirmé fin avril que le glyphosate n'était "probablement pas cancérigène pour les humains".

Nouveau revers judiciaire pour Monsanto aux États-Unis.

En août, Monsanto avait déjà été condamné à verser 289 millions de dollars à un jardinier atteint lui aussi de ce cancer, une somme réduite ensuite à 78 millions par une juge.

Share