Le club communique sur l'enquête de l'UEFA — Manchester City

Share

Selon la même source, l'UEFA pourrait recommander l'exclusion des Cityzens de la ligue des champions pour une saison. Ce serait un véritable coup dur pour l'équipe de Pep Guardiola.

Le plan B en défense si De Ligt signe au Barça serait Maguire de Leicester. Le Lyonnais Aouar remplacerait Gundogan en cas de départs. Par ailleurs, Manchester City aurait revu à la hausse des contrats de sponsoring. Néanmoins, le journal annonce qu'"il n'est pas clair si cette suspension, si elle est décidée, prendrait effet pour la prochaine saison (2019-20, NDLR) ou pour 2020-21." . L'UEFA devrait donc sévir pour plusieurs raisons. Les autorités de football anglaises et les officiels de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen et l'organisateur de la Ligue des champions, enquêtent depuis des mois sur Manchester City alors que des allégations de violation des règles ont été révélées par des fuites préjudiciables l'année dernière.

Pour rappel en 2014, Manchester City avait écopé d'une amende de 60 ME déjà pour avoir enfreint les règles du fair-play financier.

Véritable chemin de croix pour l'UEFA, l'instance européenne a pour objectif d'assainir les finances des clubs en réduisant les dettes, en encourageant les clubs à "fonctionner sur la base de leurs propres recettes", ou en promouvant les investissements responsables sur le long terme dans l'intérêt du football. Il aurait aussi surévalué des contrats de sponsoring, un peu comme le Paris Saint-Germain et son contrat avec l'office de tourisme du Qatar. Le récent quart de finaliste de la Ligue des Champions, éliminé par Tottenham, avait également été condamné à ne pouvoir aligner que 21 joueurs en C1 la suivante.

Share