Droit à l’avortement. L’actrice Alyssa Milano appelle à la " grève du sexe "

Share

La dernière fois qu'elle avait lancé un mot-clé sur les réseaux sociaux, celui-ci trouvait une résonance planétaire jusqu'ici inégalée. Sous une image représentant un grand X rose avec le hashtag #SexStrike, Alyssa Milano lance un appel: "Nos droits liés à la procréation sont supprimés". Tant que les femmes n'auront pas un contrôle légal sur leur propre corps, nous ne pouvons pas risquer une grossesse.

La comédienne américaine Alyssa Milano a soulevé la controverse sur les réseaux sociaux en invitant les femmes à se joindre à elle pour déclencher une grève du sexe pour protester contre les restrictions à l'avortement imposées par des législatures contrôlées par les républicaines.

Ce levier de la "grève du sexe" est un stratagème déjà mis en place par le dramaturge grec Aristophane dans sa pièce satirique Lysistrata. Après l'Ohio, le Mississippi et le Kentucky, l'Etat vient d'adopter une loi extrêmement restrictive en la matière. Ce qui revient à une quasi-interdiction de l'avortement, puisque le cœur peut être entendu dès la sixième semaine de grossesse, stade auquel de nombreuses femmes ne savent pas encore qu'elles sont enceintes. "Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le plus grand nombre de productions possibles quittent cet Etat qui continue à promouvoir une politique oppressive et néfaste, contraire à tout ce que l'industrie du divertissement défend", a déclaré l'actrice au site BuzzFeed News. "Rejoignez-moi en boycottant le sexe jusqu'à ce que nous retrouvions notre indépendance physique". Mais elle est elle-même contractuellement obligée d'achever en Géorgie le tournage de la série télévisée Insatiable, prévu pour encore un mois.

Plusieurs autres stars d'Hollywood ont fait entendre leur voix et contesté la décision du gouverneur de l'État de Géorgie, Brian Kemp. "Faites passer le message", a annoncé l'actrice américaine Alyssa Milano, très engagée dans la défense des droits des femmes, sur Twitter.

Share