Les émissions européennes de CO2 ont diminué de 2,5 % — Energies fossiles

Share

Les pays de l'UE ont réduit de 2,5 % leurs émissions de CO2 en 2018, mais l'effort a été limité par de fortes hausses enregistrées en Pologne et en Slovaquie, selon l'Office de statistiques Eurostat.

Les émissions européennes de CO2, générées par l'utilisation des combustibles fossiles, ont diminué de 2,5 % entre 2017 et 2018, annonce Eurostat, jeudi 9 mai. Derrière, on retrouve Malte (+6,7%), l'Estonie (+4,5%), le Luxembourg (+3,7%), la Pologne (+3,5%), la Slovaquie (+2,4%), la Finlande (+1,9%) et la Lituanie (+0,6%). La France aurait ainsi été responsable de 10% des émissions de l'Union européenne l'an dernier.

Notre pays pèse encore à lui tout seul 10 % des émissions de CO2 de l'Union européenne, à égalité avec l'Italie et la Pologne, proche du Royaume-Uni (11,4 %), mais loin derrière l'Allemagne (22,5 %). Quant à la France, elle a réduit de 3,5 % ses émissions sur cette même période. En outre, l'industrie, forte consommatrice d'énergie, est plus développée en Allemagne.

Energie solaire, éoliennes, hydroélectricité: ces méthodes auraient donc permis d'inverser la tendance au niveau des émissions de CO2, " qui représentent environ 80 % de l'ensemble des émissions de gaz à effet de serre dans l'UE", indique Eurostat dans son communiqué. Sa mauvaise performance de 2018 s'explique essentiellement par une réduction de la production hydroélectrique et une augmentation similaire de la production d'électricité à partir du charbon et du gaz.

Share