Un étudiant traine en justice Apple, et réclame 1 milliard de dollars

Share

Un adolescent de 18 ans de New York a déposé une poursuite d'un milliard de dollars contre Apple, lundi, accusant le système de reconnaissance faciale de la compagnie d'avoir mené à son arrestation par erreur en novembre dernier. Selon la plainte, le mandat de police contenait la photo d'un suspect qui ne ressemblait pas à Ousmane Bah, mais les forces de l'ordre ont tout de même procédé à son arrestation.

Étudiant dans une université à New York, Ousmane Bah a reçu une convocation d'une cour de justice de Boston qui l'accuse d'avoir volé pour 1 200 dollars de produits Apple, dont une majorité de stylos de la marque créée par Steve Jobs.

Un détective de la police de New York s'est rendu compte qu'Ousmane Bah avait été arrêté à tort en visionnant des images de vidéosurveillance du magasin et en voyant que le suspect ne ressemblait "en rien" à Ousmane Bah.

Le détective soupçonnait également le véritable voleur d'avoir utilisé lors de l'une des infractions le permis de conduire provisoire d'Ousmane Bah, qu'il avait perdu, comme carte d'identité, liant ainsi Ousmane Bah aux crimes commis dans les magasins d'Apple. En mai 2018, quand le malfaiteur est arrêté en train de voler dans un Apple Store de Boston, il présente la pièce d'identité du garçon de 18 ans. Si cela se confirme, alors l'identité du jeune homme a été rattachée à la tête du voleur sur la reconnaissance faciale. Ce dernier se retrouve alors accusé de plusieurs délits.

Pourtant, les deux hommes ne se ressemblent nullement.

"Apple s'est tellement fondée sur son système de reconnaissance faciale que la compagnie a omis de considérer la possibilité d'une erreur humaine", mentionne l'avocat d'Ousmane Bah dans la poursuite.

Apple et Security Industry Specialists Inc n'ont pas répondu à la demande de commentaire de Business Insider US.

Comme la quasi totalité des magasins, les Apple Store sont équipés de caméras de surveillance. Son dossier est toujours devant les tribunaux au New Jersey.

Share