L'ex-PDG de Volkswagen inculpé de fraude en Allemagne

Share

Ce lundi 15 avril 2019, le parquet allemand a annoncé qu'il est inculpé dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués, le Dieselgate.

Selon le parquet, Martin Winterkorn est inculpé de fraude aggravée, abus de confiance et infraction aux lois sur la concurrence parce qu'il n'a pas agi une fois qu'il était devenu clair, le 25 mai 2014, que des moteurs diesel avaient été manipulés grâce à des logiciels illicites permettant de rendre indétectables les excès de gaz polluants.

Depuis plusieurs enquêtes sont en cours pour fraude, manipulation de cours de Bourse ou publicité mensongère contre des salariés de Volkswagen mais aussi ses marques Audi et Porsche, ainsi que Daimler, l'équipementier Bosch et Opel, filiale du français PSA. Il estime que ce dernier ne lui a pas permis de "prendre connaissance de l'ensemble des documents de la procédure". Par ailleurs, Martin Winterkorn, ingénieur de formation est resté aux commandes du groupe de 2007 à 2015, se vantait de connaître " chaque boulon " de ses modèles rapporte Europe 1. Les délits reprochés à M. Winterkorn sont passibles d'une peine pouvant aller jusqu'à 10 ans de prison, a précisé le parquet.

Volkswagen assure à l'inverse qu'une poignée d'ingénieurs ont organisé la tricherie à l'insu de leurs supérieurs, et que les informations connues des dirigeants ne les obligeaient pas à s'adresser aux marchés.

Depuis 2015, les deux successeurs de M. Winterkorn ont tenté de tourner la page de ce scandale, qui a secoué le constructeur et avec lui toute la branche automobile allemande, fleuron industriel du pays.

Cette stratégie, qui va entraîner bien des suppressions d'emplois, s'ajoute au poids financier considérable du " dieselgate ".

Jusqu'à présent, le scandale a coûté près de 29 milliards d'euros en rappels de véhicules et procédures judiciaires, dont la majorité a été versée aux États-Unis.

En Allemagne, un procès géant d'actionnaires est en cours et un autre se profile après une requête groupée rassemblant déjà plus de 410 000 clients.

Share