Jean-Luc Reichmann très meurtri et dégoûté par l'affaire Quesada

Share

Lundi 15 avril, Jean-Luc Reichmann s'est exprimé pour la première fois à la télévision sur le plateau de C à vous.

En colère, il avait souhaité ne plus s'exprimer sur l'affaire Quesada, l'ancien candidat de jeux télévisés qui avait été écroué fin mars pour "corruption de mineur" et "détention de diffusion d'images pédopornographiques".

Jean-Luc Reichmann a par ailleurs affirmé que TF1, Endemol et lui-même étaient mobilisés pour qu'un tel scénario ne se reproduise plus. Il a notamment applaudi l'arrestation de Quesada: " Il s'est fait gauler cet individu et c'est très bien. "Invité dans l'émission C à vous, l'animateur des 12 Coups de midi a évoqué le " dégoût " et l'" envie de vomir " que lui inspirent les faits qui sont reprochés à Christian Quesada. Interrogé à ce sujet, Jean-Luc Reichmann a répondu: " Mais évidemment!

"On parle beaucoup d'un individu, et pas de victimes, pas d'enfants". Quelle horreur! Quel dégoût! " On est père de famille, mère de famille, peut-être grand-père". On parle pas de victimes, on parle pas d'enfants. " a déclaré Jean-Luc Reichmann". Depuis la mise en examen de Christian Quesada, plusieurs personnes l'ayant fréquenté ont témoigné de certains comportements déplacés qu'ils auraient identifiés.

Aujourd'hui, c'est un véritable sentiment de culpabilité qui l'étreint: " Vous imaginez la blessure, pour moi, d'avoir mis comme ça quelqu'un en avant? "Imaginez la prévention dont nous allons devoir faire preuve, nous les médias". L'animateur confie également s'en vouloir: "Je culpabilise parce que je me demande comment je suis passé à côté de ça".

Share