Microsoft révèle un piratage de Outlook.com

Share

La société a prévenu certains de ses utilisateurs d'un piratage de leur compte, initié par des pirates informatiques il y a plusieurs mois de cela.

Microsoft a contacté les victimes par mail en précisant que ni le contenu des courriers électroniques ni les pièces jointes n'ont pu être consultables. Les pirates sont parvenus à se connecter au compte d'un modérateur de la messagerie en ligne pour parvenir à extraire ces données personnelles. Dans un communiqué transmis à nos confrères de TechCrunch, Microsoft a reconnu que son service de messagerie Web Outlook avait bien été piraté entre le 1er janvier et le 28 mars 2019. Ce compte du service client lui aurait permis de consulter les adresses email, les noms de fichiers, les objets des mails ainsi que les adresses email avec lequel le compte a servi à communiquer. Les hackers ont ainsi pu voir l'adresse e-mail des comptes, les noms des dossiers, le titre des e-mails et les noms attribués aux autres adresses e-mail. Nous ne savons pas comment cette faille a été découverte, ni combien de comptes sont concernés précisément (aucun compte "entreprise" n'aurait été touché). En réalité, les pirates ont pu avoir accès au contenu des mails, précisant par ailleurs que les comptes de particuliers (Outlook, Hotmail et MSN) étaient bien plus sujets au piratage que les comptes de professionnels, qui auraient été épargnés. De ce fait, vous pourriez recevoir des spams ou des mails d'hameçonnage.

Si vous possédez une adresse Hotmail, Outlook ou MSN, nous ne pouvons alors que vous conseiller de la consulter afin de vérifier la réception de cet email de Microsoft. La firme précise en revanche que les sésames sont restés inviolés, empêchant les éventuels hackers d'accéder aux contenus des courriels.

Share