Vers un référendum sur la privatisation des aéroports de Paris?

Share

Une première étape. Des parlementaires socialistes, communistes et de droite (LR) ont annoncé, mardi 9 avril, avoir recueilli les signatures nécessaires pour enclencher un référendum d'initiative partagée (RIP) contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP).

Par ailleurs, le Conseil constitutionnel juge que le référendum d'initiative partagée entre bien dans le champ prévu par l'article 11 de la Constitution. Le Sénat de son côté avait déjà voté majoritairement contre cette dernière. "Nous ne voulions pas que soit à nouveau commise l'erreur qui s'est transformée en scandale, de la privatisation des autoroutes, avec la privatisation des aéroports de Paris", a déclaré Boris Vallaud lors d'une conférence de presse.

L'objectif est de lancer la privatisation d'ici la fin de l'année et de vendre la totalité des 50,6 % de l'entreprise détenus par l'Etat, valorisés aujourd'hui 8,2 milliards d'euros. 4,5 millions de Français.

Share