Légère hausse des promesses de dons, à 4,5 millions d'euros — Sidaction

Share

4,5 millions d'euros. Telles sont les promesses de dons du Sidaction 2019 qui s'est terminé dimanche soir. Elle estime que, "dans un contexte économique parfois tendu pour la population et de baisse des dons aux associations, le public a été particulièrement engagé à l'occasion des 25 ans ".

Tout comme pour l'édition 2018, qui avait permis d'engranger 4,4 millions de promesses de dons, le Sidaction 2019 a été marqué par un don exceptionnel d'un grand donateur, dont l'association de lutte contre le sida n'a pas précisé le montant. Le nombre de dons par SMS a notamment atteint un record.

"Ce qui serait idéal c'est de se rapprocher du chiffre de l'année dernière, qui était à 4,4 millions d'euros". Mais ils avaient ensuite plongés avec l'apparition des trithérapies et n'étaient plus que de 1,5 million en 1998, indique l'association.

Le nombre de porteurs du virus du sida en France est évalué à environ 173 000. L'association " met l'accent sur les jeunes car s'il sont contaminés à 20 ans, ils devront prendre des traitements à vie", en l'état actuel de la médecine, relève-t-elle. LIRE AUSSI Dons aux associations: face à la baisse de la générosité, comment rebondir?"Nous voulons rappeler que le virus du sida est toujours là et qu'il concerne les jeunes et les moins jeunes". "Vingt-deux pour cent des nouveaux diagnostics de séropositivité concernent les plus de 50 ans", souligne ainsi Florence Thune". Et d'ajouter: "Même cette génération qui a vécu cette période terrible des années 1980/1990 où les gens mourraient en nombre à cause du sida, a oublié que le VIH était toujours là". Mais ils avaient à nouveau baissé à partir de 2007. "Le Sidaction médias représente un tiers de notre collecte annuelle: il est important de continuer à soutenir la recherche et les personnes vivant avec le VIH tout au long de l'année". Et, s'il est vrai qu'on vit aujourd'hui avec le virus grâce à de grands projets thérapeutiques, on n'en guérit toujours pas et le vaccin se fait toujours attendre.

Pour rappel, les dons amassés ce week-end serviront à financer des programmes de recherche et de soin.

Le numéro d'appel 110 (numéro gratuit) destiné à recueillir les dons du public reste ouvert jusqu'au 14 avril. Il est bien évidemment possible de donner toute l'année sur le site du Sidaction ou par voie postale.

Share