Aude Lancelin déplore un "putsch" et démissionne de la présidence du Média

Share

Une nouvelle crise pour "Le Média", après la tempête "Chikirou".

La journaliste Aude Lancelin a annoncé mardi sa démission de la présidence de l'entreprise de presse "Le Média", dénonçant un "putsch" alors qu'une assemblée générale devait élire une nouvelle direction pour cette webTV engagée à gauche.

Dans un communiqué, publié sur son compte Twitter, la journaliste Aude Lancelin annonce qu'elle démissionne du site d'actualité Le Média, proche de La France insoumise. Elle dénonce que l'élection du futur bureau est "connu d'avance, imposé par une écrasante majorité de personnages de l'extérieur dont aucun n'est journaliste ".

Aude Lancelin a pris la direction du Média en août 2018 à la suite d'une série de conflits et de polémiques ayant entraîné le départ de sa précédente directrice Sophia Chikirou, l'ancienne directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon.

En repoussant l'assemblée générale, les salariés ne "désespèrent pas" de "parvenir à un consensus" dans la mesure où les désaccords au sein du Média ne seraient "ni politiques, ni éditoriaux". "Il n'est évidemment pas possible pour moi de travailler désormais sous la tutelle d'une coalition illégitime à tout point de vue qui a affiché ouvertement le souhait de me démettre et de s'imposer par la force", accuse Aude Lancelin.

Le Média a gagné depuis une nouvelle popularité avec le mouvement des "gilets jaunes" mais n'a pas atteint l'équilibre financier. "Tout cela s'est fait dans le dos de l'ensemble de la rédaction, ainsi que des équipes techniques du Média", assure-t-elle.

Share