Accusée de trafic humain et sexuel, l’actrice Allison Mack plaide coupable — Smallville

Share

Lundi, l'actrice américaine, connue pour avoir tenu l'un des rôles principaux de la série Smallville entre 2001 et 2011, a plaidé coupable d'extorsion devant un juge fédéral de Brooklyn dans le cadre d'accusations selon lesquelles elle a été l'une des responsables d'une secte sexuelle. L'actrice a reconnu être coupable de deux des sept chefs d'accusation pour lesquels elle était inculpée.

Le gourou présumé Keith Raniere (58 ans) est le principal accusé dans ce dossier.

Pour intégrer la secte, les femmes devaient fournir des documents personnels et des photos, que la secte se réservait le droit de diffuser si elles décidaient de quitter Nexivm. D'autres femmes la maintenaient immobile, pendant qu'on lui traçait sur la peau des lettres - souvent les initiales du gourou - à l'aide d'un stylo à cautériser, qui brûlait les chairs. Chaque femme embrigadée subissait une séance de "marquage". Chacun de ces atroces cérémonials était filmé. Elle échappe ainsi au procès de la secte qui doit s'ouvrir le 29 avril.

Pour rappel, la secte Nexivm recrutait des jeunes femmes pour le compte du gourou Keith Raniere. Elle connaîtra sa peine le 11 septembre prochain. Outre Raniere et Mack, l'un des personnages importants du dossier est Clare Bronfman, héritière de l'empire canadien des spiritueux Seagram. Clare Bronfman aurait versé plus de 100 millions de dollars de la fortune familiale à la secte.

Share