Incident dans une antenne de l'Institut Français de Jérusalem - Q&R

Share

Selon l'ordre des autorités israéliennes affiché sur la porte close de l'entrée du bâtiment, le centre culturel devait héberger un événement, organisé avec une association de femmes de Jérusalem, qu'Israël accuse d'être "sponsorisé ou financé par l'Autorité palestinienne" et "sans autorisation".

Jeudi, les forces de police israéliennes ont fait intrusion dans l'institut de Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, et ont ordonné l'évacuation des personnes présentes, avait expliqué jeudi une source au sein du consulat général de France. Toutefois, le gouvernement français a confirmé qu'Israël ne pourrait, en aucune mesure, peser sur les relations "denses et anciennes" que la France et la société civile palestinienne entretiennent. Le centre est resté ouvert après l'opération de police.

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite!

Elles ont répété qu'en vertu des accords entre Israël et l'Autorité, toute activité "de nature diplomatique ou gouvernementale" de la part de la direction palestinienne était interdite dans les territoires n'étant pas sous son contrôle palestinien ou se trouvant sous contrôle israélien. Des Palestiniennes qui devaient participer à l'événement ont qualifié ces accusations de " mensonge ".

Après l'intervention de la police israélienne, le consul général de France " s'est rendu immédiatement sur les lieux et a protesté contre l'intrusion dans l'une de nos enceintes appartenant à notre réseau diplomatique et culturel", a indiqué la source diplomatique à l'AFP.

Pour rappel, les Instituts Français dépendent directement du Ministère des Affaires Etrangères français. Le consul a "demandé aux policiers de quitter les lieux, ce qui s'est fait dans la matinée", a-t-elle précisé, ajoutant que le consulat prenait l'incident "au sérieux". Deux personnes auraient ensuite été arrêtées, à savoir la directrice de l'association, ainsi qu'une bénévole, venue prêter main forte.

Organisée par l'Association des filles de Jérusalem, la manifestation de jeudi - destinée à rendre hommage à des femmes importantes de Jérusalem et à présenter l'artisanat local - a été programmée pour coïncider avec la Fête des mères, commémorée le 21 mars en Palestine.

Share