Maracineanu souhaite "des pénalités" pour les clubs — Dérives de supporters

Share

"Il n'y avait pas de cris racistes, mais c'était juste inadmissible d'entendre les chants que j'ai entendus, a commenté ce samedi sur France Info la médaillée d'argent lors des JO de Sydney". Ce n'est pas parce qu'on est ministre des Sports qu'on peut intervenir dans le sport professionnel ou sur des cas bien particuliers. "C'était le PSG qui criait contre Marseille, et au lieu d'encourager leur équipe, ils hurlaient des choses horribles", a-t-elle raconté. Apparemment c'est historique, mais ce n'est juste pas possible. "Moi je n'amènerais pas mes enfants dans un match comme cela pour qu'ils me demandent ce qu'ils sont en train de chanter", a déploré la responsable qui souhaite agir contre ce fléau qui touche le football depuis plusieurs décennies.

Les clubs et les supporteurs pourraient bientôt être pénalisés pour leurs chants. Alors que la France se prépare activement à recevoir la Coupe du Monde de football féminin, la ministre des Sports hausse le ton contre les chants de supporters injurieux qui prévalent encore et toujours dans les stades.

En cette trêve internationale, Roxana Maracineanu aura beaucoup fait parler d'elle. En parallèle, elle bosse aussi avec des associations de supporters, les dirigeants de clubs et même les investisseurs! Les clubs ont besoin de leurs supporters, c'est sûr. "On doit avancer ensemble pour aller vers plus de positif", a-t-elle dit. Ce n'est pas parce qu'elles sont anciennes que ces pratiques doivent perdurer.

Vous en avez marre des méthodes, techniques et autres astuces BIDONS sur les paris sportifs? Alors découvrez la formation "Paris sportifs: la grande arnaque." en cliquant ci-dessous.

Share