Ali Bongo revient après 5 mois d'absence — Gabon

Share

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, retournera officiellement et définitivement au Gabon le 23 mars 2019, cinq mois après son accident vasculaire cérébral et son hospitalisation à Riyad, a annoncé, hier, la présidence de la République gabonaise. Pour accueillir le Président de la République, conformément à l'appel à l' " accueil " lancé par le PDG, le parti auquel appartient ce dernier, une foule composée à cet effet, des militants du parti devrait effectuer le déplacement vers l'aéroport de Libreville.

"L'annonce a été faite par le porte-parole de la présidence, Ike Ngouni". Ce dernier avait effectué deux déplacements express à Libreville, la capitale Gabonaise, en janvier dernier pour la prestation de serment de son gouvernement, puis en février pour une consultation avec plusieurs politiques au palais présidentiel.

Selon le communiqué lu à la télévision publique ce vendredi, " Ce retour est une excellente nouvelle pour notre pays, le Gabon.

Après une absence de cinq mois, en raison de son état de santé, le retour du Président de la République, Ali Bongo Ondimba est attendu.

Il "se réjouit de retourner parmi ses compatriotes et tient à remercier très chaleureusement (...) le Roi du Maroc, Mohammed VI, pour la qualité de son accueil et l'inestimable soutien apporté tout au long de son séjour", a-t-il ajouté. "Il est la preuve manifeste du rétablissement total de la santé du chef de l'État après quelques mois de convalescence à Rabat au Maroc", souligne le gouvernement dans un communiqué. Bongo a pris ses fonctions après les élections de 2009 qui ont suivi le décès de son père, l'ancien président Omar Bongo, entré en fonction en 1967.

Le 31 décembre dernier, le président Ali Bongo s'était adressé depuis Rabat au peuple gabonais pour son traditionnel discours à l'occasion du Nouvel an.

Share