Windows 10 et KB4489868, Microsoft reconnaît un nouveau bug

Share

Cette situation a même poussé Microsoft à envisager la création dun "tableau de bord de létat des mises à jour de Windows" qui présentera aux administrateurs et aux utilisateurs finaux les différents bogues connus et répertoriés affectant Windows 10. Elle remettait en cause lapproche unilatéraliste de Microsoft qui consiste à décider seul quand corriger les bogues ou les vulnérabilités et à quel moment fournir de nouvelles fonctionnalités, notamment parce que cela signifie que les utilisateurs perdent en partie le contrôle de leur PC.

Et selon Leopeva64-2, cette fonction "met temporairement en pause les mises à jour depuis l'installation sur ce terminal pendant 35 jours au maximum".

Windows 10 v1803 et KB4489868, quoi de neuf?

Mais le problème le plus grave relevé lors de cette enquête était lié au fait que Windows 10 Pro offre des contrôles beaucoup plus fins sur la gestion des correctifs comparé à Windows 10 Home.

Les bonnes et les mauvaises mises à jour WindowsDe cette manière, après une mise à jour, lorsque Windows 10 rencontrera un quelconque souci de démarrage, le système affichera une notification pour avertir l'utilisateur de la suppression de certaines données récemment installées, après un échec du démarrage. Celui-ci a installé la version 18356.1 sur un terminal sur lequel les mises à jour ne s'effectuent pas automatiquement dans le cadre du programme Insider.

Pour éviter les cafouillages liés aux mises à jour Windows qui se révèlent parfois plus néfastes qu'autre chose, l'OS de Microsoft va bientôt être capable de désinstaller automatiquement les mises à jour indésirables. Certes, il est trop tôt pour juger de l'efficacité de cet outil qui n'est pas encore intégré - Microsoft n'a d'ailleurs précisé de date -, mais on peut d'ores et déjà saluer l'initiative qui devrait simplifier la vie des utilisateurs en évitant des problèmes agaçants.

Toutefois, cette option de pause de sept jours semble être une option réservée aux Insiders, n'étant pas destinée à devenir à terme une option sélectionnable par l'utilisateur en-dehors des builds de test. Cependant, comme le souligne Microsoft, "si votre appareil ne démarre toujours pas correctement après linstallation automatique ou manuelle de ces mises à jour, Windows procèdera à nouveau à leur désinstallation".

Share