Un Palestinien muni d'un couteau arrêté à la frontière avec Gaza — Israël

Share

Le week-end dernier, le Hamas a envoyé des roquettes qui ont atterri en territoire israélien sans faire de dégâts ni blessés, ce à quoi l'armée israélienne a riposté en visant des positions du mouvement terroriste dont un complexe militaire et deux navires.

Quelques instants avant l'annonce de l'armée, postée sur Twitter, des sirènes avaient retenti à Tel-Aviv et dans les localités voisines.

Le ministère avait auparavant posté une vidéo montrant, selon lui, une batterie du système "Dôme de fer "détruisant l'une des roquettes "au-dessus de la région de Tel-Aviv".

L'armée israélienne a lancé une vaste campagne de raids aériens à l'encontre du mouvement islamiste Hamas à Gaza.

Les médias palestiniens ont rapporté que la délégation de sécurité égyptienne qui s'est rendu à Gaza pour les émeutes de demain et éviter des débordements comme elle le fait tous les jeudis, a quitté la bande de Gaza suite aux tirs de roquettes, ce soir à Tel Aviv. Le Hamas a démenti -via un communiqué de sa branche armée- être responsable des deux tirs de roquettes, qui surviennent à trois semaines d'élections générales en Israël.

Share