Un incendie ravage la MotoE, la saison pourrait être menacée

Share

La nouvelle Coupe du monde F.I.M.de MotoE devait prendre son envol lors du premier GP européen de la saison 2019, le 5 mai à Jerez de la Frontera. Tout se passait bien, mais cette nuit, les événements ont pris une tournure dramatique.

"Grosse désillusion ici à Jerez et surtout une situation surréaliste", a constaté le pilote belge Xavier Simeon qui doit rouler en MotoE pour le team électrique Avintia. Il ne reste plus rien du chapiteau et des motos. Le programme de ce championnat du monde des motos électriques est menacé, a annoncé la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) jeudi matin. Dorna Sports, société organisatrice du MotoGP, l'a assuré dans un communiqué jeudi après-midi. Et la course prévue en marge du Grand Prix Red Bull d'Espagne est d'ores et déjà dans tous les cas annulée. Un enquête est en cours pour tenter de déterminer les causes de ce ravage qui n'a heureusement pas fait de blessés. En l'état actuel de l'enquête, le promoteur du MotoGP affirme toutefois "qu'aucune moto n'était en charge au moment de l'incendie dans le box où s'est produit le départ de feu". Cette année, le Bruxellois de 29 ans disputera aussi le championnat du monde d'endurance de moto (EWC) au guidon d'une Yamaha de l'équipe française Viltaïs Pierret Experiences.

Share