L'épidémie de rougeole prend de l'ampleur en Occitanie

Share

Dans un communiqué inhérent à la situation épidémiologique de la rougeole, le ministère de la Santé rappelle que la 1ère prise du vaccin (ROR) s'effectue à l'âge de 11 mois et la 2e à l'âge de 18 mois, déplorant que, depuis janvier 2019, des "cas sporadiques" de rougeole sont toujours notifiés dans certaines wilayas. Il s'agit de nourrissons âgés de moins d'un an et, par conséquent, non encore éligibles à la vaccination, ainsi que des adultes, précise la même source, qui recommande vivement des "mesures visant à éviter les contacts des malades avec les personnes saines", les cas enregistrés étant "essentiellement familiaux". Possible épidémie La rougeole est une des maladies infectieuses les plus contagieuses et aucun département d'Occitanie n'atteint les 95% de couverture vaccinale du vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole), un taux pourtant recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé pour permettre l'élimination de la maladie.

Pour être protégé efficacement, une seule solution: la vaccination.

Vérifiez votre carnet de santé pour savoir si vous avez bien reçu au cours de votre vie les deux doses de vaccin.

Un seul réflexe: la vaccinationPour se protéger et protéger les plus fragiles, l'ARS préconise la vaccination. Elle se caractérise par une forte fièvre, associée à une toux, une rhinopharyngite ou une conjonctivite, puis par une éruption cutanée.

Souvent considérée à tort comme bénigne, elle peut entraîner de graves complications (pneumopathie, encéphalites...) et des hospitalisations. Elle se transmet très facilement d'une personne à l'autre par l'air, lors de toux, éternuements, mouchage, ou par contact avec des objets contaminés (jouets, mouchoirs...).

Si vous pensez avoir la rougeole ou si vous avez été en contact avec une personne infectée, contactez rapidement votre médecin et prévenez-le avant de vous déplacer.

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire.

Share