Léa Salamé quitte l'antenne provisoirement

Share

Dans la foulée, la journaliste politique devrait elle aussi annoncer, dans un communiqué, qu'elle se "met en retrait" de France Inter et de France 2, le temps de la campagne, rapporte Le Parisien. A plus de deux mois de l'élection européenne, dont le scrutin est fixé au dimanche 26 mai, la journaliste reçoit Marine Le Pen. La raison: l'entrée en politique de Raphaël Glucksmann, son compagnon et père de son fils Gabriel, âgé de 2 ans. Selon nos confrères, elle a décidé de se retirer provisoirement de l'antenne de la chaîne du groupe France Télévisions. Mais ce savant dosage possède ses limites, et elle en est parfaitement consciente, car la journaliste conclut: "Si je juge à un moment qu'il y a conflit d'intérêts, j'arrêterai!". Elle délaissera la présentation de L'émission politique jusqu'à l'échéance européenne. Léa Salamé suspend également ses interviews de la matinale avec Nicolas Demorand, sur France Inter.

"Je le soutiens, je l'accompagne dans ses réflexions, mais ce qui compte le plus à mes yeux, depuis quinze ans c'est ma neutralité politique: personne ne sait pour qui je vote, confiait récemment Léa Salamé au magazine Gala. Je l'encourage comme on encourage la personne que l'on aime".

Share