Aubameyang éteint Rennes, Arsenal en briseur de rêve — EL

Share

La malédiction se poursuit pour les clubs français en Europe cette saison. Et les Rennais peuvent s'en vouloir. Un exploit historique en vue pour les hommes de Julien Stéphan?

Malgré cet avantage, l'entraîneur de Rennes Julien Stéphan a insisté sur l'état d'esprit à afficher à l'Emirates Stadium. Large vainqueur à l'aller contre le Red Bull Salzbourg (3-0), Naples s'est incliné 3-1 sur la pelouse des Autrichiens (3-1). Dès le retour des vestiaires, Grenier récupérait un ballon haut et trouvait Niang à l'entrée de la surface, dont le tir était légèrement détourné par Čech sur le poteau (47). Où l'on sait garder le sens de l'humour avec donc pour " aider Arsenal à gagner " des propositions telles que "le Stade Rennais devra débuter la seconde mi-temps à 10 et ce, quel que soit le score pour des raisons évidentes d'équité" ou encore "on ne comptabilisera pour Rennes que les buts sur retournée acrobatique de Koubek". En revanche, Alexandre Lacazette est présent après la levée de sa suspension. Invisible lors du match aller, Pierre-Emerick Aubameyang a fait très mal, cette fois, au club breton. Dix minutes plus tard, l'international gabonais a profité d'une position passive de hors-jeu de Kolasinac - et de la sienne? - pour récupérer le ballon à gauche de la surface, alors que les Rennais s'étaient arrêtés de jouer, centrer et trouver la tête de Maitland-Niles pour le 2-0 (15e). Mais c'est finalement Aubameyang qui enfonçait le clou du droit après une passe à ras de terre du défenseur bosnien (3-0 à la 72e). S'il a raté deux immenses occasions par la suite (78e, 82e), l'ancien Stéphanois, double buteur et passeur décisif, a été le grand artisan de la qualification d'Arsenal.

Il y avait déjà eu ce point de règlement méconnu, qui avait permis aux Londoniens d'obtenir l'inversion des deux confrontations pour permettre à l'équipe d'Unai Emery de recevoir ce jeudi, à l'Emirates Stadium (21 heures).

Share