Rabat, 2e ville au Maghreb — Qualité de vie

Share

Les deux villes ont tout de même le mérite d'être devant des villes comme Rio de Janeiro et Sao Paulo (Brésil) ainsi qu'Istanbul (Turquie), classées respectivement aux 118e, 119e et 130e places.

Pour la dixième année consécutive, Vienne en Autriche, reste la première du classement sur 231 villes. Berne pointe au 14e rang.

Bâle clôt ce top 10. Les villes allemandes Munich, Dusseldorf et Francfort, se classent respectivement, à la 3e, 6e et 7e place. Côté italien, Milan est 41e; Rome, 56e. Ce ranking se base sur 39 critères, notamment la qualité des transports en commun, la criminalité, la gestion des déchets et la stabilité. Cette étude annuelle est utilisée pour calculer la rémunération des expatriés partant en mission à l'international. "Le score a changé en raison des relations économiques et commerciales de plus en plus tendues avec beaucoup de pays et même avec leurs alliés", a expliqué Jean-Philippe Sarra, ajoutant que "comme ce critère est le plus important, ça entraîne une baisse générale de la position des villes américaines dans notre classement". Paris n'arrive que 39e sur cette liste qui compte en tout 231 villes. Les deux capitales à forte pollution atmosphérique que sont Pékin et New Delhi arrivent respectivement à la 120ème et 162ème place. Phnom Penh (Cambodge) quant à elle, 199ème, est la moins bien classée en Asie de l'Est. Et la première d'entre elles n'est autre que Luxembourg-Ville.

Tout en bas du classement, Bagdad occupe la 231ème place malgré une amélioration significative de sa sécurité et de ses services sanitaires. En queue de classement pour la qualité de vie se trouvent des villes situées en Afrique et au Moyen-Orient qui connaissent aussi de graves problèmes de sécurité, ainsi que Port-au-Prince, en Haïti (228e).

En Amérique du Sud, la ville qui jouit de la meilleure qualité de vie reste Montevideo (78e), tandis que Caracas a chuté à la 202e place, perdant 48 places sur la question de la sécurité au moment où le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro est quotidiennement contesté dans la rue.

Autre ville marocaine présente dans ce classement, Casablanca, qui se trouve à la 124e place, comme l'année dernière.

Share