" "François Hollande infidèle, Ségolène Royal évoque les " souffrances " endurées

Share

"Je ne suis pas la seule", poursuit celle qui a sorti en octobre 2018 l'ouvrage "ce que je peux enfin vous dire". L'occasion également pour la femme politique de raconter les nombreux coups bas et insultes auxquels elle a été confrontée durant sa campagne présidentielle en 2007. Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn mais surtout François Hollande, qui était encore à l'époque son compagnon. À l'époque, l'ancien chef d'État entretenait une liaison avec Valérie Trierweiler.

L'ancienne candidate à la présidentielle française, Ségolène Royal s'est confiée sur les "souffrances" endurées au moment des infidélités de François Hollande. Et c'est finalement Nicolas Sarkozy qui est élu afin de succéder à Jacques Chirac. "Dans mon camp, les hommes ne supportaient pas que ce soit moi qui ai gagné l'investiture".

Un manque de solidarité, face auquel elle aurait dû réagir selon elle. ". C'est pourquoi, elle souhaite désormais rétablir "sa " vérité à ce sujet: "Ça a été révélé par d'autres que moi, donc aujourd'hui je m'accorde le droit de dire comment moi je l'ai vécu " indique Gala". Y compris à mon propre conjoint, qui ne m'a pas soutenue pendant la campagne et qui en plus me trompait... Si elle a tenu bon c'est en partie pour ses équipes et pour ses enfants. Quatre de ses enfants vivaient encore avec elle et, l'exposition de leur mère étant déjà difficile à supporter, une crise conjugale rendue publique aurait été encore plus difficile à supporter pour eux.

Une période "d'une extrême violence" pour celle qui avait "besoin de stabilité (.) de réconfort et de structuration" en assumant d'un côté son statut de candidate et de l'autre son rôle de mère de famille.

Share