Nouveau calendrier vaccinal 2019: quels changements?

Share

Nouveau vaccin contre les papillomavirus et fin de l'obligation du BCG pour les professionnels de santé à partir du 1er avril sont au menu du calendrier vaccinal 2019, publié jeudi.

Tout beau, tout frais, le nouveau calendrier vaccinal est sorti!

Enfin, aucun changement pour les onze vaccins devenus obligatoires pour les enfants au 1er janvier 2018: les vaccins contre la coqueluche, le ROR (rougeole, oreillons, rubéole), le pneumocoque ou encore le DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) constituent donc toujours un impératif pour toute entrée en collectivité.

Chaque année, le ministère de la Santé actualise ses recommandations concernant les vaccinations obligatoires ou recommandées. Cette fois, les modifications apportées sont mineures.

Contre le papillomavirus : toute première vaccination s'effectue, dorénavant, avec le Gardasil 9 qui protège contre neuf souches, et non plus avec le Gardasil qui, mis au point en 2006, protégeait seulement contre quatre souches. Un rattrapage vaccinal est également recommandé pour les filles de 15 à 19 ans. Mais attention: "La vaccination contre les infections à papillomavirus ne se substitue pas au dépistage des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l'utérus par le frottis cervico-utérin, y compris chez les femmes vaccinées, mais vient renforcer les mesures de prévention", rappelle le calendrier vaccinal.

La vaccination par le BCG ne sera plus obligatoire lors de l'embauche ou de la formation de professionnels de santé ainsi que les personnels des foyers d'hébergement de migrants, des établissements qui accueillent des enfants de moins de 6 ans ou des structures d'accueil de personnes en situation de précarité. Pour expliquer ce nouveau décret, le ministère de la Santé évoque une diminution constante de la tuberculose dans la population générale depuis 30 ans.

Le médecin du travail pourra proposer le BCG "au cas par cas" aux professionnels du secteur sanitaire et social non vaccinés en fonction de l'évaluation du risque.

Le nouveau calendrier indique les vaccins qui ne sont désormais plus commercialisés, à savoir: les vaccins trivalents Vaxigrip et Fluarix et les vaccins tétanique monovalent et les vaccins contre la typhoïde (Typherix).

Contre l'hépatite B: dès le 1er avril prochain, tous les élèves assistants dentaires seront obligés de se vacciner contre l'hépatite B.

Pour connaître tous les détails du calendrier vaccinal 2019, consultez le site du ministère de la Santé.

Share