Affaiblie par un virus, Serena Williams abandonne

Share

Les organisateurs ont expliqué par la suite que " la raison officielle de l'abandon de Serena Williams était un virus ", sans donner plus de précisions.

"Ce match a été très difficile, on a toutes les deux très bien joué et c'était très serré jusqu'au dernier point", a souligné Muguruza qui avait déjà atteint les quarts de finale du tournoi californien en 2017.

Serena Williams a conclu ce communiqué en donnant rendez-vous à Miami, le prochain rendez-vous important au calendrier qui débute le 20 mars.

Elle avait révélé en 2018 qu'elle avait souffert de graves complications (embolie pulmonaire) après son accouchement.

Le Suisse, lauréat de son 100e titre ATP à Dubaï il y a une semaine, a montré deux visages contre l'Allemand Peter Gojowczyk, 85e mondial. Après une première manche aboutie, il a ensuite quelque peu perdu le fil de son jeu, notamment au service, avant de s'imposer 6-1, 7-5. Serena Williams, 23 fois titrée en Grand Chelem, avait fait appel au médecin à la fin de la première manche, chose extrêmement rare pour l'Américaine. Le Majorquin aura, avec l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 26), un adversaire d'un tout autre calibre au 3e tour.

Muguruza affrontera en huitièmes Kiki Bertens, la septième joueuse mondiale ayant éliminé Johanna Konta (7-6, 6-4).

Share