Une bagarre mortelle pour "des mots échangés"

Share

Ce dimanche 10 mars, Bastien Payet, ex-candidat de l'émission présentée par Jean-Luc Reichmann, a succombé aux blessures pour lesquelles il avait été pris en charge au centre hospitalier de Reims dans la soirée du vendredi. Aux alentours de 3h du matin, le jeune homme de 23 ans se retrouve au cœur d'une rixe qui lui coûtera la vie.

Figure du slam dans sa région - il était membre de l'atelier Slam de Reims -, Bastien était également secrétaire d'un club de football du coin.

Trois étudiants ont été mis en examen pour meurtre dimanche, indique une source judiciaire lundi 11 mars, confirmant une information de L'Union.

Pour des motifs toujours inconnus, une bagarre a éclaté vers 03h00 du matin dans une petite rue du centre-ville entre ce trio d'étudiants en BTS en alternance et un autre groupe de jeunes gens, dont faisait la victime.

Depuis l'annonce de son décès, de nombreux habitants de Saint-Brice-Courcelles, un village proche de Reims, ont rendu hommage à Bastien Payet.

Un suspect a été arrêté sur les lieux de l'agression dans un état d'ébriété très avancé, alors que ses deux comparses ont été appréhendés samedi après midi par la police.

Selon le procureur, les trois hommes reconnaissent s'être trouvés ensemble sur les lieux du crime, mais ils "se renvoient la balle" quant à la responsabilité des coups mortels.

"Des mots auraient été échangés".

L'enquête s'attache désormais à déterminer le degré d'alcoolisation au moment des faits des deux interpellés du samedi après-midi, la responsabilité de chacun dans le meurtre et le motif réel de la bagarre.

Share