Mellanox pourrait finalement être acquise par Nvidia

Share

Nvidia n'était pas la seule entreprise à s'intéresser aux technologies de Mellanox. Dans cette affaire, Nvidia aurait coiffé au poteau Intel, dont l'offre inférieure a apparemment été rejetée par les dirigeants de Mellanox.

Fondé par d'anciens cadres d'Intel et de Galileo Technology (Eyal Waldman, Shai Cohen, Roni Ashuri, Michael Kagan, Evelyn Landman, Eitan Zahavi, Shimon Rottemberg, Udi Katz et Alon Webman), Mellanox produit des circuits, des adaptateurs et des switchs supportant les protocoles Ethernet et Infiniband qui équipent des datacenters, des supercalculateurs mais également des systèmes de stockage hautes performances. Cette acquisition, la plus importante de son histoire, lui permettra de renforcer sa présence sur le marché des datacenters.

" L'émergence de l'intelligence artificielle et des données, tout autant que les milliards d'utilisations simultanées d'ordinateurs, nourrissent une demande considérable dans le monde des centres de données", explique dans un communiqué commun Jensen Huang, le fondateur et patron de Nvidia, qui va proposer un prix de 125 dollars par action Mellanox. C'est, en quelque sorte, un signe de plus montrant que Nvidia cherche à réduire sa dépendance au marché des solutions graphiques, sa santé économique restant encore aujourd'hui très liée aux performances commerciales de ses GPU. "Cela va favoriser la création d'une technologie plus puissante et offrir de fantastiques opportunités en interne ". Cette union entre NVIDIA et Mellanox, spécialiste de l'informatique haute performance et des solutions réseau, devrait être bouclée d'ici la fin de l'année, après avoir obtenu l'accord des autorités américaines de régulation, qui ne devraient pas s'y opposer.

Quel appréciation faites-vous du repositionnement de NVIDIA sur le marché des Datacenters?

Share