27 personnes à bord d'un navire italien secourues en mer — Finistère

Share

Alors que les passagers avaient été évacués dans la nuit de dimanche à lundi, le feu sévissait toujours deux jours plus tard et les conditions météorologiques empêchaient les interventions. Ce navire roulier et porte-conteneurs, d'une longueur de 214 mètres, a été secouru après que la situation s'est dégradée. C'est vers 04H00, que la frégate britannique HMS Argyll, qui avait été déroutée sur zone, a récupéré à son bord les 27 personnes, "toutes saines et sauves", a indiqué la préfecture maritime dans un communiqué.

Dimanche soir, un incendie s'est déclaré sur un navire de commerce italien dans le golfe de Gascogne.

La préfecture maritime confirme que " les opérations de lutte contre l'incendie ont été suspendues pour le pas accentuer le phénomène d'inclinaison du navire, l'arrosage ne permettant pas actuellement la maîtrise de l'incendie à l'intérieur du navire ".

Une frégate multi-missions (FREMM) de la Marine Nationale, "l'Aquitaine" se trouvait notamment sur zone, de même que le BSAA (Bâtiment de soutien et d'assistance affrété), le "VN Sapeur", où il a relevé le remorqueur de haute mer "Abeille Bourbon" qui a tenté sans succès de mettre un terme à l'incendie.

Le ministre a expliqué qu'il fallait encore identifier le contenu de la cargaison "pour connaître la nature exacte des produits contenus dans les conteneurs dont certains sont tombés à l'eau, avant même que le navire ne coule ".

Le Grande America subissait un incendie depuis le dimanche 10 mars en soirée, dont la violence s'est amplifiée durant les 24 dernières heures.

Deux remorqueurs, affrétés par la société Ardent, mandatée par l'armateur du navire, Grimaldi Group, devaient arriver mardi et mercredi soir sur zone.

Après avoir dans un premier temps annoncé maîtriser l'incendie et vouloir faire route vers le port de la Corogne (Espagne), le commandant du navire informe peu avant minuit les autorités maritimes de la dégradation de la situation à son bord. L'incendie, d'abord maîtrisé, reprend: plusieurs conteneurs sont en feu et le navire n'a pas poursuivi sa route.

Ce mardi, à l'Assemblée nationale, François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a immédiatement réagi à l'annonce de ce naufrage: "La Marine nationale est toujours mobilisée sur place (...) mais cela n'a pas suffi pour stopper la gite du navire".

Share