Le Pneumorel retiré du marché en raison d’un risque cardiaque — Attention

Share

Le Pneumorel, produits par les laboratoires Servier, a été retiré de la vente en raison d'un risque cardiaque, par l'Agence du médicament (ANSM). Ainsi, par mesure de précaution, il est demandé aux personnes qui détiennent encore ces médicaments de ne plus les utiliser et de les rendre en pharmacie.

En cause? Le "potentiel effet du principe actif, le fenspiride, sur la survenue de troubles du rythme cardiaque", explique l'ANSM.

Pneumorel (laboratoires Servier), utilisé contre la toux et pour l'expectoration lors des maladies bronchopulmonaires, n'est délivré que sur ordonnance mais n'est pas remboursé par la Sécurité sociale.

Près de 360 000 flacons et 130 000 boîtes de comprimés ont été commercialisés en 2018. Elle précise qu'il est important de rassurer les patients par le fait qu'à l'arrêt du traitement, il ne persiste aucun risque. Outre le risque cardiaque existant, ces médicaments ne se seraient "pas indispensables", a ajouté l'agence pour argumenter sa décision. Une réévaluation de l'ensemble de ces médicaments sera conduite par l'EMA en vue d'une décision harmonisée au niveau européen.

Share