Formule 1 : après Ferrari, le tabac revient en force, chez Mclaren

Share

Après Ferrari et son association avec Philip Morris, c'est aujourd'hui au tour du constructeur McLaren de s'associer avec le géant British American Tobacco. Le groupe cigarettier a été propriétaire de l'équipe BAR de 1999 à 2006 et il va être sponsor de McLaren. Point de coup fumeux en 2019 avec la publicité pour le tabac interdite depuis 2005, seule Marlboro subsistant avec Ferrari via son sponsoring camouflé. Un partenariat qui se concentrera "uniquement sur les produits potentiellement à risque réduit et reposant sur la technologie et l'innovation", a annoncé, dans un communiqué, l'écurie britannique.

" L'accord réunit deux sociétés ayant un intérêt commun dans la technologie, l' innovation et le design, ainsi qu'une volonté manifeste d'apporter des changements importants et significatifs dans leurs industries respectives".

McLaren a conclu un contrat pluriannuel avec BAT afin de travailler en conséquence sur la technologie des batteries et de faire progresser les matériaux.

"Nous accueillons BAT dans l'équipe McLaren et soutenons leur ambition d'offrir un changement significatif et durable au travers de l'innovation" a déclaré Zak Brown.

Kingsley Wheaton, directeur du marketing de BAT, est également ravi de ce partenariat: "Nous sommes fiers et impatients de démarrer cette collaboration, afin de nous permettre d'accélérer le rythme auquel nous innovons et nous transformons". Cela nous donne une véritable plate-forme mondiale pour mieux faire résonner nos produits à risque potentiellement réduit, y compris nos marques Vype, Vuse et Glo. À terme, l'innovation et la technologie nous aideront à créer un avenir meilleur pour nos consommateurs du monde entier.

Des marques de cigarettes électroniques devraient apparaître sur la McLaren MCL33, qui sera dévoilée jeudi.

Share